Profil Facebook
Profil Twitter
Profil Tumblr
Profil You tube
Profil Issuu
  • Twitter: assesolidarite

  • Ultimatum

    L’Appel de l’est, une campagne estivale pour contrer les hydrocarbures

    26 mai 2015

    Une catastrophe à notre portée

    À l’heure actuelle, les trains déplaçant l’or noir des sables bitumineux de l’Alberta et le pétrole de schiste du Dakota du Nord se multiplient. Depuis 2009, nous avons eu droit à une augmentation de 28 000% du trafic ferroviaire contenant des hydrocarbures.[1] C’est afin d’exporter le pétrole issu des sables bitumineux que la Ligne 9b d’Enbridge sera inversée cet été si rien n’est fait, un vieil oléoduc qui transportera 300 000 barils par jour.[2] Comme la consistance du pétrole qui y transitera ne sera pas la même que celle pour laquelle il a été conçu et considérant son âge avancé, les possibilités de déversements seront décuplées. Pour ce qui est du projet d’oléoduc Transcanada piloté par Énergie Est et dont la construction au Québec est prévue pour 2017, il transportera 1,1 millions de barils par jour ce qui en fera le troisième plus gros pipeline au monde.[3] Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser ces infrastructures ruiner nos écosystèmes et aggraver le réchauffement climatique.

    Présentement, des forages sont annoncés et certains déjà entrepris en Gaspésie, aux Îles de la Madeleine et sur l’île d’Anticosti. La construction d’un terminal pétrolier est prévue cet été à Belledune, au Nouveau-Brunswick, et un terminal méthanier se développera trop rapidement à Grande-Anse, au Lac-St-Jean. Pour s’y rendre, de nombreux paquebots traverseront la pouponnière des bélugas qui semblait avoir été épargnée grâce à l’opposition populaire à la construction du port pétrolier de Cacouna.

    Si tous ces projets, pour ne nommer que ceux-ci, partagent la vision d’un monde enchaîné au pétrole et à la destruction de l’environnement, ils partagent également la possibilité d’être bloqués par notre opposition.

    Un extractivisme colonialiste

    Depuis la création du « Canada », l’exploitation des ressources naturelles s’est fondée sur le pillage et le saccage de communautés autochtones qui peuplaient le territoire bien avant que des colonisateurs y posent les pieds et commencent à le détruire. Aujourd’hui, ces projets pétroliers se déploient encore selon une logique de dépossession des peuples et des terres autochtones jamais cédées.

    L’exploitation du pétrole des sables bitumineux est excessivement polluante et a le potentiel d’achever le monde tel que nous le connaissons. L’extraction de quatre barils de pétrole brut nécessite l’utilisation d’un baril de pétrole et de huit à vingt barils d’eau et émet environ 760 kilogrammes de gaz à effet de serre.[1] Comme en témoigne tristement l’explosion meurtrière qui s’est produite à Lac-Mégantic, ces projets s’attaquent à la possibilité même de continuer à vivre. Si une seule fuite provenant d'un pipeline peut suffire à contaminer l'eau de toute une région, tentez d’imaginer ce que les sables bitumineux, dont le territoire d’exploitation occupera bientôt une surface de la taille de l'Angleterre, font subir aux communautés avoisinantes et, plus largement, à l'environnement dans lequel nous habitons.

    Un appel à se lier

    Devant cette catastrophe annoncée, l’Appel de l’est se présente comme une proposition de convergence. En liant nos efforts et en multipliant dès maintenant les actions, les activités de tout genre et les manifestations organisées sur des bases autonomes, nous atteindrons l’objectif : bloquer le sort que les tenants et les tenantes de l’économie extractiviste nous réservent. En visitant le site web www.appeldelest.org, vous pourrez en découvrir davantage sur les événements déjà en cours, y apprendre comment rejoindre l'Appel et diffuser vos événements!

    Cet Appel, ainsi que les autres luttes à venir, sauront engager des formes de résistances porteuses d’espoirs, de solidarités et de complicités qui actionneront le frein d’urgence face à la catastrophe en cours.

    [1] Connaissance des énergies. “Les sables bitumineux”, http://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/sables-bitumineux

    [1] La Presse Canadienne. “Le transport de pétrole par train augmente de 28 000%” La Presse, 7 juillet 2013, http://affaires.lapresse.ca/economie/energie-et-ressources/201307/07/01-4668574-le-transport-de-petrole-par-train-augmente-de-28-000.php

    [2] Radio-Canada. “L'abc du projet de pipeline d'Enbridge”, Radio-Canada, 17 mars 2014, http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/10/10/003-projet-enbridge-oleoduc-9b.shtml

    [3] Équiterre. “Projet oléoduc Energie Est - Transcanada” http://www.equiterre.org/fiche/projet-oleoduc-energie-est-transcanada

    Le jeudi 16 février à 13h30, Parc de la Francophonie, Québec

    Manifestation contre le rendez-vous national de la main d’oeuvre

    « Le 21e siècle amène une vague de profonds changements économiques et sociaux dont nous commençons à peine à apprécier l’ampleur » avait déclaré Philippe Couillard dans son communiqué par rapport au Rendez-vous national sur la main-d’œuvre. Il est par … Lire la suite

    Autres événements à venir

    23 janvier 2017

    Les syndicats de l’Université de Montréal dénoncent le coup d’État de l’administration

    LES SYNDICATS DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DÉNONCENT LE COUP D’ÉTAT DE L’ADMINISTRATION MONTRÉAL, le 23 janv. 2017 /CNW Telbec/ – Aujourd’hui, l’administration de l’Université de Montréal (UdeM) soumettra à l’Assemblée universitaire un projet de refonte de la Charte de l’UdeM. … Lire la suite

    12 janvier 2017

    Déclaration conjointe de l’ASSÉ et de l’AVEQ dénonçant le manque d’inclusion des survivant.es dans les consultations gouvernementales d’agression sexuelle

    Montreal, le 12 janvier 2017 Aujourd’hui, l’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ) et l’Association pour la Voix de Étudiante au Québec (AVEQ) publient conjointement aux consultations pour la violence sexuelle annoncées par la ministre Hélène David. Tout en accueillant … Lire la suite

    15 décembre 2016

    L’ASSÉ réagit à un réinvestissement de façade en éducation

    L’ASSÉ RÉAGIT À UN RÉINVESTISSEMENT DE FAÇADE EN ÉDUCATION La ministre de l’Enseignement supérieur Hélène David a annoncé au cours de deux sorties récentes des sommes de 80 millions injectées dans l’aide financière aux études, et de 12 millions dans … Lire la suite