Profil Facebook
Profil Twitter
Profil Tumblr
Profil You tube
Profil Issuu
  • Twitter: assesolidarite

  • Actualités

    Sommet sur l’enseignement supérieur: l’ASSÉ rencontrera la Première Ministre

    10 février 2013

    Suite à l’ultimatum lancé la semaine dernière par l’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ), l’ASSÉ rencontrera la première ministre, Pauline Marois, ainsi que le ministre Duchesne pour clarifier les déclarations contradictoires du gouvernement en ce qui a trait à la place que doit occuper la gratuité scolaire au sommet sur l'enseignement supérieur ainsi qu’aux autres exigences de l’ASSÉ.

    «Nous ne voulons pas savoir si les étudiants et les étudiantes pourront défendre la gratuité scolaire sur une page Facebook. Ce scénario doit être considéré comme réalisable et dûment débattu lors de la dernière rencontre du sommet sur l’enseignement supérieur», déclare Jérémie Bédard-Wien, porte-parole de l’ASSÉ. «Si nous rencontrons le gouvernement, c’est pour réitérer les attentes des étudiants et des étudiantes.»

    Les finalités du Conseil National du Parti Québécois prouvent qu’il n’y pas de consensus sur l’indexation des frais de scolarité à l’intérieur même du parti. «L’option de l’indexation est désavouée par tous et toutes, sauf le gouvernement. Personne n’est dupe: contrairement à ce qu’il affirme, l’indexation des frais de scolarité n’est pas une forme de gel», dénonce M. Bédard-Wien.

    Finalement, l’ASSÉ souhaite rappeler au Parti Québécois que le débat devrait avoir lieu au sommet lui-même, plutôt que derrière des portes closes. « Le PQ prétend qu’il s’agit d’un lieu de réflexion sur les enjeux de fond de l’éducation supérieure, mais à deux semaines de la rencontre finale, nous déplorons son improvisation. Cela illustre un manque de sérieux et de respect envers les centaines de milliers de personnes qui se sont soulevées au printemps dernier pour demander une autre vision de l’éducation», conclut M. Bédard-Wien.

    L'ASSÉ rappelle qu'elle tiendra une manifestation le 26 février prochain en marge de la dernière rencontre du Sommet sur l'enseignement supérieur et qu'à ce jour, cinq associations étudiantes regroupant plus de dix milles étudiantes et étudiants ont voté une journée de grève pour l'occasion. Cinquante milles autres étudiants et étudiantes se prononceront sur la question dans les prochaines semaines.

    - 30 -

    Renseignements:

    Valérie Plante Lévesque, attachée de presse de l'ASSÉ
    Téléphone: 514-835-2444
    Courriel: communication@asse-solidarite.qc.ca
    Site web: www.asse-solidarite.qc.ca

    CATÉGORIES Gratuité Scolaire

    19 septembre 2018

    Campagne 2018-2019 : l’ASSÉ amorce une campagne contre la marchandisation de l’éducation

    CAMPAGNE 2018-2019 : L’ASSÉ AMORCE UNE CAMPAGNE CONTRE LA MARCHANDISATION DE L’ÉDUCATION MONTRÉAL, 16 septembre 2018 — Lors du congrès tenu en avril dernier, les associations membres ont décidé d’unir leurs efforts dans la prochaine année afin de lutter contre la marchandisation … Lire la suite

    4 mai 2017

    Congrès annuel 2016-2017 : L’ASSÉ démarre une campagne contre la culture du viol

    CONGRÈS ANNUEL 2016-2017 : L’ASSÉ DÉMARRE UNE CAMPAGNE CONTRE LA CULTURE DU VIOL QUÉBEC, 30 avril – Réunies à Québec les 29 et 30 avril, les associations membres de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante ont adopté un plan d’action … Lire la suite

    31 mars 2017

    L’ASSÉ appuie la campagne « Ensemble pour une politique familiale aux études ! »

    L’ASSÉ APPUIE LA CAMPAGNE « ENSEMBLE POUR UNE POLITIQUE FAMILIALE AUX ÉTUDES! » L’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) est une association étudiante nationale fondée en 2001, qui représente plus de 70 000 membres partout à travers la province. Dans ses principes … Lire la suite