Profil Facebook
Profil Twitter
Profil Tumblr
Profil You tube
Profil Issuu
  • Twitter: assesolidarite

  • Actualités

    La CLASSE salue l’analyse de la Commission des droits de la personne

    19 juillet 2012

    MONTRÉAL, le 19 juillet. La CLASSE salue le travail de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse, qui publie aujourd’hui une analyse détaillée qui condamne la loi spéciale adoptée par le gouvernement libéral de Jean Charest afin de mettre fin à la mobilisation étudiante, jugeant les articles 12 à 31 contraires à la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. « Cette analyse constitue une véritable gifle au visage du gouvernement libéral. Cette fois, ce n’est pas le mouvement étudiant qui condamne la loi, c’est la Commission des droits de la personne, la gardienne des droits et libertés des québécois et québécoises. Jean Charest doit se rendre à l’évidence et abroger sa loi spéciale » déclare Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de la CLASSE.

    Pour la Coalition, cette analyse confirme l’indignation des centaines de milliers de personnes qui contestent la loi 12 depuis son adoption le 18 mai dernier. « L’adoption de cette loi a donné lieu à une des plus grandes vagues de contestation de l’histoire du Québec. Aujourd’hui, la Commission des droits de la personne leur donne raison. Il s’agit bel et bien d’une loi injuste et répressive, en plus d’être carrément anticonstitutionnelle. » poursuit M. Nadeau-Dubois.

    L’analyse de la Commission confirme également une partie des arguments qui seront présentés par la Coalition lors de la requête en nullité de la loi 12. « Il est très encourageant au plan juridique de voir que la Commission des droits de la personne partage notre analyse de la loi spéciale. Cela nous donne bon espoir d’avoir gain de cause devant les tribunaux pour la faire invalider » conclut le co-porte-parole de la Coalition.

    Renseignements :
    Ludvic Moquin-Beaudry, attaché de presse de la CLASSE : 514-835-2444

    19 septembre 2018

    Campagne 2018-2019 : l’ASSÉ amorce une campagne contre la marchandisation de l’éducation

    CAMPAGNE 2018-2019 : L’ASSÉ AMORCE UNE CAMPAGNE CONTRE LA MARCHANDISATION DE L’ÉDUCATION MONTRÉAL, 16 septembre 2018 — Lors du congrès tenu en avril dernier, les associations membres ont décidé d’unir leurs efforts dans la prochaine année afin de lutter contre la marchandisation … Lire la suite

    4 mai 2017

    Congrès annuel 2016-2017 : L’ASSÉ démarre une campagne contre la culture du viol

    CONGRÈS ANNUEL 2016-2017 : L’ASSÉ DÉMARRE UNE CAMPAGNE CONTRE LA CULTURE DU VIOL QUÉBEC, 30 avril – Réunies à Québec les 29 et 30 avril, les associations membres de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante ont adopté un plan d’action … Lire la suite

    31 mars 2017

    L’ASSÉ appuie la campagne « Ensemble pour une politique familiale aux études ! »

    L’ASSÉ APPUIE LA CAMPAGNE « ENSEMBLE POUR UNE POLITIQUE FAMILIALE AUX ÉTUDES! » L’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) est une association étudiante nationale fondée en 2001, qui représente plus de 70 000 membres partout à travers la province. Dans ses principes … Lire la suite