Profil Facebook
Profil Twitter
Profil Tumblr
Profil You tube
Profil Issuu
  • Twitter: assesolidarite

  • Actualités

    Appui au mouvement Nuit Debout et au SUD

    22 avril 2016

    Camarades,

    La solidarité est internationale, car les luttes que nous menons dans nos communautés ont un ennemi en commun : l’hégémonie du néolibéralisme, qui soumet nos communautés, amenuise nos aspirations et réduit nos valeurs aux impératifs du marché. La police, institution au service du pouvoir en place, n’en finit plus d’user de violence pour faire taire la contestation, alors que les politiciens et les politiciennes traitent les manifestantes et les manifestations en les appelant à se ‘’responsabiliser’’.

    Nos camarades français et françaises investissent de nuit, et ce depuis le 31 mars, la Place de la République à Paris. Depuis, le mouvement des Nuits Debout prend de l’ampleur dans plusieurs autres villes françaises et, dans une moindre mesure , à Montréal. Si, au départ, l’objet de leur lutte était de faire reculer les réformes apportées à la loi-travail, maintenant, chaque nuit, on discute politique, émancipation, voire révolution. Tout devient possible pour un peuple qui se réapproprie l’espace pour en faire un véritable milieu de débats et de luttes.

    De la même façon, en 2012, la population étudiante québécoise a lutté contre la hausse des frais de scolarité, mais rapidement les enjeux de la grève étudiante ont dépassé cette question pour amener dans le débat public des questions de fonds sur des enjeux sociaux de première importante au Québec.

    Les étudiants québécois et étudiantes québécoises ont aussi connu la répression politique s’exprimant par la violence des coups de matraque et des gaz lacrymogènes des forces de l’ordre. Mais, ils et elles ont aussi connu la solidarité et l’éveil politique d’une génération qui comprend que c’est collectivement que les citoyens et les citoyens d’un État peuvent lutter manière créative contre les injustices. Durant cette période, le carré rouge a été symbole de lutte et d’espoirs tout aussi audacieux que nécessaire.

    L’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante est fière de voire des étudiantes françaises et des étudiants français se réapproprier ce symbole de lutte, qui est maintenant devenu le rectangle rouge, en référence à la forme du Code du travail français. Les réformes à la loi française du travail représentent des reculs importants pour les travailleurs et les travailleuses en France : les étudiantes et les étudiants ont raison de faire la grève, d’occuper l’espace et de lutter pour leur dignité et leur bien-être. Nous appuyons donc résolument le mouvement Nuit Debout.

    Solidarité !

    L’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante

    23 janvier 2017

    Les syndicats de l’Université de Montréal dénoncent le coup d’État de l’administration

    LES SYNDICATS DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DÉNONCENT LE COUP D’ÉTAT DE L’ADMINISTRATION MONTRÉAL, le 23 janv. 2017 /CNW Telbec/ – Aujourd’hui, l’administration de l’Université de Montréal (UdeM) soumettra à l’Assemblée universitaire un projet de refonte de la Charte de l’UdeM. … Lire la suite

    12 janvier 2017

    Déclaration conjointe de l’ASSÉ et de l’AVEQ dénonçant le manque d’inclusion des survivant.es dans les consultations gouvernementales d’agression sexuelle

    Montreal, le 12 janvier 2017 Aujourd’hui, l’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ) et l’Association pour la Voix de Étudiante au Québec (AVEQ) publient conjointement aux consultations pour la violence sexuelle annoncées par la ministre Hélène David. Tout en accueillant … Lire la suite

    15 décembre 2016

    L’ASSÉ réagit à un réinvestissement de façade en éducation

    L’ASSÉ RÉAGIT À UN RÉINVESTISSEMENT DE FAÇADE EN ÉDUCATION La ministre de l’Enseignement supérieur Hélène David a annoncé au cours de deux sorties récentes des sommes de 80 millions injectées dans l’aide financière aux études, et de 12 millions dans … Lire la suite